Jean Castex contaminé au pire moment politique

Jacques Serais
14h02, le 23 novembre 2021

Le premier ministre Jean Castex a été testé positif au Covid-19 lundi et a été placé à l’isolement. Cette contamination arrive au pire moment pour le gouvernement. L’exécutif réfléchit en effet à prendre de nouvelles mesures pour freiner la reprise épidémique lors du conseil de défense sanitaire mercredi.ANALYSE

C’est comme si le sort s’acharnait sur lui. Déjà cas contact à trois reprises, Jean Castex a été testé positif au Covid-19 lundi. Le premier ministre ne ressent pour l’instant que de légers symptômes mais il a quand même été placé à l’isolement. A l’heure où la France connaît une reprise épidémique importante et que le gouvernement appelle à la responsabilité de tous, la contamination de Jean Castex, pourtant doublement vacciné, vient perturber le message du gouvernement.

Un relâchement des gestes barrières

Ces derniers jours, l’attitude du Premier ministre posait question. C’était comme si le locataire de Matignon avait baissé la garde. La semaine passée, on l’a vu enchaîner les poignées chaleureuses avec les élus des Hauts-de-France lors d’une réception au ministère de l’Intérieur. Jean Castex, sans masque, dans ce lieu fermé : l’image était terrible pour celui qui se fait depuis des mois le chantre des gestes barrières. 

A lire la réaction sur les réseaux sociaux des anti-vaccins, la contamination du Premier ministre renforce encore plus la défiance vis-à-vis de la classe politique. En clair, cette contamination vient brouiller le message au pire moment puisque l’exécutif réfléchit à prendre de nouvelles mesures pour tenter de contrôler la reprise épidémique.

Nouvelles mesures à venir

Avant le conseil de défense sanitaire qui se tient mercredi, plusieurs mesures sont à l’étude du côté du gouvernement comme le port du masque systématique en intérieur mais aussi dans les centres-villes et les zones commerciales. Les jauges pourraient également faire leur retour dans certains lieux publics comme les boîtes de nuit ou les salles de concert.

Le point crucial de ce conseil de défense est le pass sanitaire et la question de la troisième dose. Les plus de 65 ans ont jusqu’au 15 décembre pour la recevoir sous peine de voir leur pass sanitaire invalidé. Les plus de 50 ans pourront recevoir cette dose de rappel dès début décembre. Mais quel calendrier pour le reste de la population ? C’est ce qui pourrait être fixé à l’issue du conseil de défense de mercredi. La possibilité que Jean Castex s’exprime en duplex depuis Matignon à l’issue de ce conseil n’est à ce stade pas écartée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici