Grandes manœuvres dans l’automobile d’occasion

En rachetant le néerlandais CarNext, le britannique Constellation prend la pole position d’un marché qui pèse 400 milliards d’euros en Europe.

La consolidation des plateformes de vente en ligne de voitures d’occasion se poursuit en Europe. Ce marché en plein boom pèse 400 milliards d’euros sur le Vieux Continent. Mais il est encore largement dominé par les transactions entre particuliers.

Jeudi, le groupe britannique Constellation (propriétaire de BCAuto Enchères, Cinch et WeBuyAnyCar) a racheté CarNext, une plateforme alliant vente en ligne et sites d’exposition destinée aux clients particuliers et aux entreprises. «Cette combinaison permet de prendre la pole position en Europe, avec 2,5 millions de voitures vendues par an sur nos différentes plateformes», a souligné la PDG de CarNext, Sophie Krishnan.

Le loueur néerlandais LeasePlan avait lancé CarNext il y a trois ans pour écouler les véhicules en fin de contrat de leasing de ses sociétés clientes. Implanté dans 32 pays, LeasePlan avait ouvert cette plateforme pour mutualiser les stocks de véhicules des différents pays afin d’augmenter le nombre de véhicules disponibles à la

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici