Xiaomi se prépare à bousculer le marché de la voiture électrique

Un rapport publié par le Bloomberg New Energy Finance à l’occasion de la COP26 anticipe la vente de 5,7 millions de véhicules électriques en 2021, ce qui correspond à une augmentation de 83 % par rapport à 2020. Chez certains fabricants comme Daimler et Volvo, l’électrique représente déjà 20 % des ventes totales, la transition se fait donc rapidement et elle ne devrait pas ralentir de si tôt. 

Une usine pouvant produire 300 000 véhicules 

Certaines marques comme Xiaomi ne cache pas leurs ambitions et espère bien se lancer à leur tour dans l’aventure. Le fabricant chinois a déjà annoncé un investissement de 1,3 milliard d’euros, mais les choses vont s’accélérer. Reuters explique qu’une usine pouvant produire 300 000 véhicules par an sera construite d’ici fin 2024. Un volume impressionnant qui semble tout de même ambitieux quand on le compare à Tesla, leader de l’électrique avec environ 500 000 ventes en 2020.

Quoi qu’il en soit, même si l’industrie automobile est un secteur complexe, il est bon de rappeler que Xiaomi est parvenu à se hisser à la seconde place du marché de la téléphonie en très peu de temps. Il sera donc intéressant de suivre son évolution, et sa stratégie, dans la voiture électrique.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici