Test Apple Watch Series 7 : notre avis

En attendant notre test, voici les impressions de nos confrères de cnet.com. 

L’Apple Watch Series 7 a été annoncée lors de l’événement

iPhone 13
de septembre. Elle est disponible à partir de 429€. La
montre est équipée d’un nouvel écran dont la surface est supérieure
d’environ 20 % à celle de la Series 6 et de plus de 50 % à celle de la
Series 3. Cet écran plus spacieux permet pour la première fois d’utiliser
un clavier virtuel AZERTY et d’autres caractéristiques comme des boutons
plus grands dans certaines applications telles que Calculatrice et Alarmes.
Mais ce n’est pas la seule mise à jour qu’Apple a apportée à sa montre
connectée. Le design est plus robuste et il est pour la première fois
résistant à la poussière. La Series 7 peut se recharger jusqu’à 33 % plus
vite que la Series 6 et le boîtier en aluminium est décliné en de nouvelles
couleurs.

Pour le reste, l’Apple Watch Series 7 a les mêmes atouts que la Series 6,
notamment des fonctionnalités plus haut de gamme qui manquaient à l’Apple
Watch SE
, comme la mesure de la saturation en oxygène du sang, un écran
toujours allumé et la possibilité de réaliser un ECG.

 

Un nouveau design avec un écran plus grand


L’écran plus grand de la Series 7 est le changement qui la différencie le plus
de la Series 6
. Apple a réduit la taille des bordures afin d’augmenter la
surface d’affichage sans modifier de manière significative les dimensions
du boîtier.

 

L’Apple Watch Series 7 est proposée dans des tailles de 41 et 45 mm, alors
que la Series 6 était disponible en 40 et 44 mm. La montre elle-même est
aussi techniquement un peu plus lourde. Le modèle en aluminium de 41 mm
pèse 32 grammes, contre 30,5 grammes pour la Series 6 de 40 mm. Mais ce
n’est pas perceptible lorsqu’on la porte.

La Series 7 est résistante à la poussière (IP6X) et son verre de protection
est annoncé comme étant 50 % plus épais. Les angles du boitier ont été
adoucis, mais on ne le remarque qu’en examinant la montre de très près. Le
modèle en aluminium se décline également en cinq nouvelles couleurs :
minuit, lumière stellaire, vert et des options actualisées de bleu et de
rouge, plus claires que les teintes qui étaient disponibles pour la Séries
6.

A quoi peut servir un écran plus grand sur un montre connectée comme
l’Apple Watch ? Apple a tenté de répondre à cette question en redessinant
l’interface utilisateur. Les boutons d’applications telles que les
minuteries, les alarmes et la calculatrice ont été agrandis afin d’être
plus faciles à utiliser. Le changement le plus utile dans ce sens est le
clavier pour déverrouiller la montre. Grâce à des boutons plus grands, il
est plus facile de taper son code d’accès correctement du premier coup.

On bénéficie également de quelques lignes de texte supplémentaires à
l’écran pour lire des brèves d’information ou des notifications. C’est une
amélioration notable, mais elle n’a pas changé de manière significative
notre façon d’utiliser l’Apple Watch
.

La Series 7 apporte également de nouvelles options de taille de police pour
agrandir le texte, ce qui pourrait être particulièrement utile pour les
usagers souffrant de déficiences visuelles.

 

L’Apple Watch a enfin son premier vrai clavier


Le véritable bénéfice de l’écran plus spacieux est le nouveau clavier
AZERTY
. Dans des applications telles que Messages ou Mail, il suffit de
toucher le champ de message lorsque vous créez un nouveau texte ou un
courriel pour faire apparaître le clavier.

 


La correction automatique fonctionne étonnamment bien
, ce qui est important
sur un clavier aussi petit où il est difficile d’être précis. Nous avons
trouvé très pratique la fonction QuickPath
, qui permet de taper en glissant
entre les lettres. On peut également utiliser la fonction de dictée de la
montre pour envoyer des messages sans avoir à sortir son téléphone. Ce
clavier virtuel est un vrai progrès pour la saisie de texte sur l’Apple
Watch qui permet de taper des mots et des phrases complètes. Cela dit, si
vous devez taper autre chose qu’une courte phrase, il est préférable
d’utiliser votre smartphone
. En effet, pour des phrases longues, taper sur
la montre demande trop de concentration. Il nous est arrivé de de devoir
effacer des mots entiers alors que nous voulions juste supprimer un seul
caractère, ce qui peut être frustrant.

 

Les nouveaux cadrans montrent l’utilité d’un écran plus grand, mais il en
faudrait davantage

Les cadrans sont une partie importante de l’expérience de l’Apple Watch
puisque c’est l’écran que l’on regarde le plus. Dans cette optique, il
n’est pas surprenant qu’Apple ait conçus de nouveaux cadrans pour le grand
écran de la Series 7. Il y a le cadran Modular Duo, qui est le premier à
disposer de deux complications de grand format pour afficher des
informations, et Contour, un cadran dont les chiffres débordent sur les
bords incurvés de la Series 7.

Personnellement, notre préférence va au Modular Duo car, pour nous, obtenir
le plus d’informations possible en un coup d’œil rapide est plus important
que l’esthétique. Avec le Modular Duo, on peut consulter en un coup d’œil
l’heure, la progression de son activité au cours de la journée, la
température et les prévisions météorologiques.

 

Dommage qu’il n’y ait pas plus de cadrans adaptés au nouvel écran pour le
moment étant donné qu’il s’agit de l’amélioration la plus importante de
l’Apple Watch Series 7.

Chargement plus rapide mais autonomie identique

En ce qui concerne l’autonomie, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.
La bonne nouvelle est que la Series 7 peut se charger beaucoup plus
rapidement que la Series 6
, ce qui est utile si on utilise la montre pour
le suivi du sommeil ou si on oublie de la charger durant la nuit. La
mauvaise nouvelle : l’autonomie de la Series 7 ne s’est pas améliorée par
rapport à celle de la Series 6
.

Commençons par les points positifs. Apple affirme que la nouvelle montre
devrait se recharger jusqu’à 33 % plus rapidement que la précédente grâce
aux changements apportés aux composants internes et au nouveau chargeur.

 

Nous avons vérifié que cette affirmation était exacte lors de nos tests,
mais uniquement lorsque la montre était chargée pendant au moins une
demi-heure. Après 30 minutes de charge, la batterie de l’Apple Watch Series
7 est passée de zéro à 54 %, alors que celle de la Series 6 n’avait
récupéré que 37 % dans le même laps de temps. Précision : nous avons
utilisé le même chargeur pour les deux montres.

Ceux qui rechargent leur montre le matin avant de quitter la maison
apprécieront sûrement cette amélioration. Mais si vous ne disposez que de
quelques instants pour recharger votre montre, il n’y a pas de grande
différence dans la vitesse de charge entre la Series 6 et la Series 7.
Après avoir chargé les deux montres sur le même chargeur pendant 15
minutes, la batterie de la 7 était à 24 % alors que celle de la 6 était à
23 %.

L’autre inconvénient est que cela ne fonctionne qu’avec le nouveau chargeur
d’Apple. Cela signifie que si vous disposez d’une station de charge avec un
chargeur intégré pour Apple Watch, comme le MagSafe Duo, vous ne pourrez
pas profiter de la charge plus rapide pour la Series 7.

 

Apple n’a pas non plus amélioré l’autonomie de la nouvelle Apple Watch.
Selon les estimations d’Apple, la Series 7 devrait durer 18 heures sur une
seule charge, comme la Series 6. Bien sûr, l’autonomie varie toujours en
fonction de l’utilisation, mais nous avons constaté que les Series 7 et 6
durent généralement environ un jour et demi avec l’affichage permanent
activé
.

Étant donné que des montres comme les

Fitbit Versa 3
et

Sense
offrent une autonomie de plusieurs jours, il aurait été appréciable de voir
Apple faire quelques progrès dans ce domaine. D’autant plus que la marque
positionne désormais l’Apple Watch comme un tracker de sommeil, avec de
nouvelles données telles que la fréquence respiratoire pendant le sommeil
avec

WatchOS 8
.

Les mêmes capteurs et le même suivi de la santé que la Series 6

Hormis ces changements, la Series 7 a beaucoup de points communs avec la
Series 6. Elle reçoit un nouveau processeur S7, mais offre les mêmes
performances que la Series 6.

Les deux montres peuvent mesurer la saturation en oxygène du sang, réaliser
un ECG à partir du poignet, suivre la fréquence cardiaque avec des alertes
de fréquence cardiaque élevée et faible. Elles ont une boussole pour un
suivi plus précis de la localisation, un altimètre toujours actif, elles
détectent les chutes et la puce U1 leur permet de fonctionner comme une clé
de voiture numérique.

En fait, vous n’avez même pas besoin de la dernière Apple Watch pour
bénéficier de la plupart des dernières fonctionnalités
puisqu’elles sont
apportée par WatchOS 8 qui est disponible pour tous les modèles jusqu’à la
Series 3.

Il s’agit notamment du système de détection des chutes plus perfectionné
qui peut déterminer si vous êtes tombé lors d’un type d’entraînement
spécifique, la possibilité d’utiliser des photos en mode portrait comme
cadran de montre et d’une nouvelle application Pleine conscience qui
remplace l’application Respirer.

Conclusion


Dans l’ensemble, l’Apple Watch Series 7 s’apparente davantage à une « Apple
Watch 6s », qu’à une mise à niveau majeure
. Elle n’apporte rien de
totalement nouveau à l’expérience de santé, comme l’a fait la Series 6 qui
était la première Apple Watch à prendre en charge la mesure de la
saturation en oxygène du sang.

Pour parler franchement, la Series 7 n’est pas la mise à niveau
générationnelle que nous attendions. Mais ce n’est pas nécessairement un
reproche. Elle ressemble davantage à une version raffinée d’une montre que
nous aimons déjà, la Series 6. Et comme son prix n’a pas augmenté, la
Series 7 est une option totalement valable pour les personnes qui achètent
une Apple Watch pour la première fois ou pour celles qui veulent changer un
modèle plus ancien.


Si vous avez une Series 6 ou une Series 5, inutile d’investir dans la
Series 7
. En revanche, si vous avez un modèle vieillissant comme la Series
3, la dernière montre Apple vous donnera l’impression de faire un vrai bond
en avant.

Article de CNET.com adapté par CNETFrance

Images : Lisa Eadicicco/CNET

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici