Test Ring Video Doorbell 4 : notre avis

Aux Etats-Unis, Ring a été mis en cause pour son partenariat avec les
services de police locaux, ce qui a conduit les défenseurs de la vie privée
à s’inquiéter des données que l’entreprise partage avec les forces de
l’ordre et de la façon dont elles utilisent ces informations. En décembre
2019, les informations personnelles de milliers d’utilisateurs de Ring ont
été exposées, ce qui a conduits nos confrères de CNET.com à cesser de
recommander les produits Ring. Depuis, Ring a mis à jour ses politiques de
sécurité, rendant obligatoire l’authentification à deux facteurs, ajoutant
le chiffrement vidéo de bout en bout et introduisant la prise en charge de
CAPTCHA et d’apps d’authentification.

La Ring 4 (199€) est une sonnette intelligente bien conçue. Elle intègre
une caméra 1080p avec un champ de vision de 160 degrés, un système audio
bidirectionnel qui se connecte à un smartphone, ordinateur portable ou
écran connecté d’Amazon, ainsi qu’une détection de mouvement avec alertes.

Elle propose également un système de réponses rapides, un système de
préenregistrement en couleur (qui permet de savoir ce qu’il s’est passé
devant votre porte en ajoutant jusqu’à 4 secondes de vidéo aux séquences
précédant une notification d’événement), des zones d’activité
personnalisables et une compatibilité Wi-Fi bi-bande.

Si le propriétaires d’une Ring 3 Plus ne trouveront pas forcément de bonnes
raisons de changer, ceux d’une Ring 2 y auront peut-être un peu plus
d’intérêt.

 

Ring a inventé la sonnette intelligente

La Ring 4 ressemble à toutes les itérations précédentes la sonnette vidéo,
ce qui est plutôt une bonne chose. Ring propose des façades dans une
variété de couleurs et finitions pour pouvoir la coordonner au style
extérieur de votre maison.

L’installation est un jeu d’enfant, que vous disposiez ou non d’une
sonnette filaire. Si c’est le cas, vous pouvez connecter la Ring 4 et ne
pas vous soucier de la recharge de la batterie. Dans le cas contraire, la
batterie se détache et se recharge en quelques heures. En ajustant quelques
paramètres, une charge complète peut durer plusieurs mois.

Il est possible d’acheter en option un carillon (environ 35€ ou 20€ si acheté simultanément) qui permet d’entendre
la sonnette ou bien de connecter la Ring 4 à un écran ou une enceinte

Amazon Echo

qui émettront une alerte audio. De base, la sonnette envoie une
notification sur le smartphone.

La Ring 4 fait exactement ce que l’on attend d’une sonnette vidéo :
quelqu’un se présente à la porte, sonne, on peut le voir et lui parler. Par
défaut, la sonnette enregistre ces interactions, mais on peut également la
configurer pour qu’elle enregistre chaque fois qu’elle détecte un mouvement
quelconque (et qu’elle avertisse ou non lorsqu’elle le fait).

L’interface Ring, que ce soit par le biais de l’application mobile, d’Alexa
ou d’un navigateur Internet, est simple et intuitive. Mais elle manifeste
un peu de latence, c’est-à-dire le temps qu’il faut pour se connecter à la
caméra de la sonnette. Il s’agit là d’un phénomène normal pour une caméra
toujours active, conçue pour fonctionner sur batterie. Mais même une
installation filaire ne semble pas résoudre le problème, et le Wi-Fi bi-
bande n’a pas fait de réelle différence avec notre installation.

 

A l’usage

Nous avons essayé la Ring 4 pendant plusieurs semaines. Nous avons
régulièrement utilisé la fonction interphone, y compris à distance lorsque
nous n’étions pas chez nous, ainsi que les réponses automatiques.

Nous avons également passé des heures à parcourir l’historique vidéo, en
essayant souvent d’horodater des événements. C’est à ce moment-là que nous
avons vraiment apprécié la fonction de préenregistrement, qui permet de
capturer quelques secondes de séquences en basse résolution avant le
déclenchement du mouvement. C’est pratiquement une nécessité si l’on veut
savoir ce qui s’est réellement passé dans certains cas.

Ce qui manque à la Ring 4

L’un des objectifs d’une sonnette vidéo est de pouvoir distinguer la
présence d’un colis déposé sur le pas de la porte. Malheureusement, la Ring
4 échoue totalement à cet exercice à cause de son champ de vision vertical
de 84 degrés bien trop étroit pour voir ce qui se trouve au sol. En
revanche, son champ de vision horizontal de 160 degrés est plus que
suffisant pour me permettre de voir les deux extrémités d’un porche.

Que ce soit la

Video Doorbell d’Arlo ou la

Nest Doorbell (batterie), ces deux concurrentes font nettement mieux dans ce domaine avec
un angle de vue et un format d’affichage qui permet de voir la personne de
la tête au pied ainsi que les colis au sol. Contrairement à la Ring 4,
elles offrent des alertes en cas de détection d’une personne, d’un colis,
d’un animal ou d’un véhicule avec des notifications push automatiques. Ces
fonctions sont gratuites sur la Nest Doorbell mais nécessitent un
abonnement Arlo Secure à 3€/mois dans le cas de la Video Doorbell.

Conclusion

La Ring Doorbell 4 est une sonnette vidéo sans fil de bonne facture, dotée
de plusieurs avantages : une batterie amovible, un système de
préenregistrement en couleur et les réponses rapides. Elle est compatible
avec l’assistant vocal Alexa d’Amazon. Mais son champ de vision et son
format d’affichage sont moins pratiques que ceux de la Nest Doorbell et de
la Video Doorbell d’Arlo. L’une et l’autre offrent un rapport qualité/prix
supérieur à celui de la sonnette Ring.

Article de CNET.com adapté par CNETFrance / Image : Chris Monroe/CNET

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici