«L’argument sanitaire» ne justifie pas «la non-réforme des retraites», lance Damien Abad

Europe 1
08h44, le 16 décembre 2021, modifié à
11h09, le 16 décembre 2021
Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée chargée de l’Industrie et Damien Abad, le président du groupe LR de l’Assemblée nationale ont répondu jeudi aux questions de Sonia Mabrouk, Dimitri Pavlenko sur le bilan d’Emmanuel Macron. « On ne peut pas utiliser l’argument sanitaire pour justifier la non-réforme des retraites », avance Damien Abad dans Europe Matin.

Quel est le regard d’Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée chargée de l’Industrie et celui de Damien Abad, le président du groupe LR de l’Assemblée nationale sur la campagne présidentielle et plus globalement sur l’état du pays ? Selon Damien Abad, « on ne peut pas utiliser l’argument sanitaire pour justifier la non-réforme des retraites ». 

Un gouvernement qui a manqué de « courage »

 

« Cette réforme des retraites n’a pas eu lieu parce que cette majorité, ce président de la République et ce gouvernement n’ont pas eu le courage de la mener jusqu’au bout », a-t-il poursuivi sur Europe 1. « Pourquoi ? Parce qu’elle était injuste. Elle était injuste avec les femmes et les hommes qui avaient des carrières longues. » 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici