10 astuces pour vendre son matériel neuf ou d’occasion au meilleur prix

(Mis à jour le 28/12/2021) Lorsqu’ils ‘agit de revendre un cadeau reçu à Noël 2021, on a déjà vu que plusieurs applications sont à votre disposition pour vous permettre de mener votre transaction à bien. Mais c’est aussi l’occasion, et le bon moment, de vous délivrer quelques conseils pour revendre un ancien clavier, ordinateur ou autre matériel high-tech que vous venez de remplacer par un nouveau modèle trouvé au pied du sapin.

Que ce soit pour revendre un appareil qui fait double emploi, parce qu’il a été remplacé par un plus récent ou encore pour se débarrasser discrètement d’un cadeau de Noël ou d’anniversaire qui ne plaît pas, on sera tous amené à revendre un objet d’occasion dans notre vie de consommateur. Cela peut se faire entre connaissances, dans un dépôt-vente ou par le biais de petites annonces, dans les journaux ou sur internet.

Tous aussi, on souhaite tirer le meilleur prix de cet appareil et que cela se fasse si possible dans un délai raisonnable. Pour que cela fonctionne, il faut bien entendu que le matériel en question soit en bon état de marche. D’autres petites astuces supplémentaires peuvent toutefois vous aider à bien négocier la revente de votre matériel.

1. Trouvez le bon prix

C’est souvent la première question que l’on se pose : combien je peux en tirer ? Elle est indispensable, mais c’est loin d’être la seule. Oubliez tout de suite le prix du neuf, même si vous ne vous êtes jamais servi de votre matériel, et sauf cas exceptionnels de rareté, aucun acheteur n’a intérêt à acquérir un matériel d’occasion au prix du neuf. Pour du matériel irréprochable (à l’identique du neuf), pratiquez une décote d’au moins 20 à 30%.

Même avec ça, il faut tenir compte de la réalité du marché de l’occasion. Pour cela, consultez les sites de petites annonces comme Leboncoin, Ebay, ParuVendu ou Rakuten (pour ne citer que les plus connus) et observez dans quelle fourchette de prix se situe votre produit ou un produit équivalent à la revente.

2. Site généraliste ou dédié, choisir le bon service

Il n’y a pas que le bon coin dans la vie. Selon ce que vous souhaitez mettre en vente il peut être intéressant de choisir un service spécialisé ou généraliste. Vous pouvez aussi vous tourner vers des sites d’échanges. De nombreuses possibilités s’offrent à vous pour revendre de l’occasion ou même du neuf, comme un cadeau qui ne vous satisfait pas :

3. Mettez en vente au bon momentDès que vous savez que vous avez un appareil ou du matériel à revendre n’attendez pas, la cote baisse avec le temps. De nouveaux produits font leur apparition et la technologie évolue, ce qui a également un impact non négligeable sur le prix et les possibilités de revente d’occasion.

Toutefois il est préférable, lorsque l’on a le choix d’anticiper, d’éviter certaines périodes comme l’après fêtes ou le marché sera saturé ou les vacances d’été lorsqu’il y a moins d’acheteurs. Evitez également d’attendre qu’une version meilleure de votre produit soit mise sur le marché pour éviter une dévaluation du matériel et l’arrivée massive d’autres revendeurs.

4. Faites monter les prixEst-ce une bonne idée de mettre le prix exact que vous voulez tirer de votre vente ? Oui et non en fonction de votre patience. Les produits un peu moins chers partiront plus vite que les autres en fonction des périodes et des offres d’occasion similaires qui sont proches de chez vous. Pensez dans ce cas à indiquer « Prix ferme » dans votre annonce pour couper court à toute tentative de rabais. Si vous gonflez les prix, l’acheteur tentera peut-être de marchander voyant que l’annonce est là depuis un moment, fixez-vous un prix de vente minimum à l’avance.

Autre solution : passer par les sites de ventes aux enchères tels qu’Ebay. On peut faire de bonnes affaires mais aussi en faire faire aux acheteurs si le produit part en dessous du prix que vous vous étiez fixés. Pensez à mettre un prix d’enchère minimal pour éviter les mauvaises surprises.

5. Retrouvez l’emballage et les papiersLorsque l’on a un produit d’occasion à vendre sur un site d’annonces, il va se retrouver au milieu de dizaines de produits identiques et les moyens de se démarquer sont peu nombreux. Le meilleur reste encore de fournir quelque chose qui va donner l’impression d’acheter un produit proche du neuf : l’emballage et le mode d’emploi. Si vous les avez conservés, c’est un avantage que vous pourrez mettre en avant dans l’annonce et en photo.

Autre avantage qui est rassurant : la facture. Outre la possibilité pour l’acheteur de bénéficier de la garantie, il permet de rassurer l’acheteur sur la provenance et l’âge du produit. Si vous ne l’avez pas dans vos papiers et que vous avez acheté le produit sur internet, la facture est peut-être encore accessible sur votre compte dans la boutique en ligne ou dans vos emails.

6. Fournissez les accessoires (ou pas)Autre moyen de se démarquer des autres produits en vente : la présence d’accessoires. Un ordinateur par exemple pourra être vendu avec souris ou clavier. Un téléphone le sera avec son chargeur bien sûr mais peut-être aussi avec des protège écran, une coque etc…

N’hésitez pas à mettre leur présence en avant en les nettoyant au préalable et en les faisant apparaitre clairement sur le photo comme un « bonus ». Vous « offrez » en plus des accessoires plutôt que de les laisser parce que vous n’en faites plus rien.

7. Vendez par petit boutsA l’inverse, il peut être intéressant de séparer différents matériels conçus pour fonctionner ensemble. On peut ainsi vendre un écran séparément de l’ordinateur, il trouvera peut-être preneur plus facilement ou pour aller encore plus loin vous pouvez tenter de vendre des pièces séparément, si vous constatez qu’elles sont demandées.

Observez les prix de revente des éléments un à un ou assemblés. Quel est le plus avantageux pour vous ? Si vous hésitez, mettez une annonce globale mais mentionnez cette possibilité en détaillant aussi le prix des éléments séparés.

8. Créez une annonce alléchanteUne annonce trop courte fera fuir ceux qui cherchent à savoir ce qu’ils achètent. A l’inverse, une annonce trop longue avec trop de précisions sur les petits défauts pourrait décourager certains acheteurs. Restez bref sans faire de blabla mais en fournissant suffisamment d’informations sur l’objet, en énumérant les caractéristiques sous forme de liste par exemple.

Joignez impérativement des images et soignez vos photos qui peuvent être le facteur déclenchant qui va provoquer une prise de contact. Evitez les images génériques trouvées sur le web et faites vos propres clichés, ce qui va rassurer l’acheteur et l’informer directement sur l’état extérieur du matériel.

9. Faites vivre votre annonce
Les sites de vente de particulier à particulier qui ont le plus de succès accueillent de nouvelles annonces quotidiennement. Le classement par défaut fait que la votre peut se retrouver très rapidement en bas de classement ou en deuxième ou troisième page. Certains sites proposent une option payante pour garder votre annonce en tête de liste, d’autres tolèrent la suppression et republication d’une annonce.

Si votre matériel n’a pas encore trouvé preneur, interrogez-vous sur les termes de votre annonce et modifiez-les. De même ajoutez ou changez les images et interrogez-vous sur le prix fixé. Vous n’avez de toute évidence pas encore trouvé la bonne formule qui déclenchera l’envie d’acheter.

10. Méfiez-vous des trop bonnes affairesVous avez un peu surévalué le prix et miracle, un acheteur se présente sans vouloir négocier et avec la ferme intention d’acheter votre produit sans même y avoir jeté un oeil. Vous vous frottez déjà les mains de cette transaction rondement menée mais attention, l’affaire est peut-être trop belle !

Assurez-vous qu’il ne s’agit pas d’une arnaque ou d’individus malveillants en prenant des précautions : pas de chèque, préférez un virement à l’avance ou vérifiez bien les billets lorsqu’il s’agit d’espèces et donnez rendez-vous dans un endroit neutre pour éviter de dévoiler votre lieu d’habitation. Allez à votre rendez-vous accompagné de préférence et si possible près d’une banque pour certifier la validité des billets en cas de transaction avec des sommes importantes.

Conclusion : une bonne affaire dans les deux sensVous voici avec toutes les cartes en main pour bien revendre votre matériel et tout devrait bien se passer si vous avez suivi tous les conseils ci-dessus. Au delà de ceux-ci, demandez-vous si vous faites une bonne affaire et si l’acheteur en fait une également, la transaction doit profiter aux deux parties.

Enfin, si vous avez du mal à estimer votre bien ou à trouver des arguments de ventes, n’hésitez pas à vous référer à nos fiches produits et leur comparateur de prix même pour du matériel ancien, elles sont conservées en ligne. La communauté et nos forums de conseils avant achat peuvent accueillir vos questions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici