2021, la folle année des fusions d’entreprises

DÉCRYPTAGE – Le montant des opérations de 2021 est supérieur de 24 % à celui de 2007.

Faisant fi des vagues de Covid, le marché du M&A («mergers and acquisitions») a atteint cette année un niveau jamais vu. Partout dans le monde, les entreprises ont multiplié les fusions, cessions et acquisitions. Selon le fournisseur de statistiques Dealogic, plus de 5650 milliards de dollars d’opérations, souvent de taille conséquente, ont été signées au 21 décembre. Un montant supérieur de 24 % au précédent record, atteint l’année précédent la crise financière de 2008, avec 4550 milliards de dollars de M&A.

Ce nouveau pic est d’autant plus remarquable que les mariages transfrontaliers ont ralenti, à cause des tensions géopolitiques entre la Chine et les États-Unis et des difficultés de déplacement. «Avec les fusions et acquisitions, les entreprises ont cherché à répondre à deux besoins impérieux nés de la pandémie, résume Gavin Davies, responsable des fusions-acquisitions au cabinet d’avocats Herbert Smith Freehills: Celui d’être plus résilientes et celui d’accélérer leur transformation…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici