«Les classes seront bien ouvertes le 3 janvier et les enfants accueillis»

Manon Fossat
08h35, le 30 décembre 2021, modifié à
09h06, le 30 décembre 2021

Invitée sur Europe Matin jeudi, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, Nathalie Elimas, a réaffirmé que la rentrée scolaire aura bien lieu le 3 janvier prochain et que le gouvernement n’envisage pas un report. 

L’explosion des cas de contaminations au coronavirus
ne changera rien à la rentrée scolaire des élèves
prévue le 3 janvier prochain. Invitée sur Europe Matin jeudi, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, Nathalie Elimas, a réaffirmé qu’aucun report n’aura lieu et que les enfants seront bien accueillis.

« Nous regardons toujours les choses car plus le virus circule dans la société, plus il circule à l’école. Néanmoins notre détermination, et elle est inchangée depuis le début de la crise, c’est de tout faire pour maintenir nos écoles ouvertes. On sait combien c’est important pour nos enfants, pour les professeurs et pour les familles donc c’est vraiment notre objectif », a-t-elle assuré. 

Quel protocole à l’école ? 

La chargée de l’Education prioritaire a également affirmé que les protocoles et les mesures ne cessent d’être adaptés « pour protéger les élèves et les professeurs ». « Il a été décidé d’ouvrir les classes le 3 janvier et un conseil de défense est prévu le 5 janvier. Nous verrons alors ce que nous allons faire. Mais je le dis pour rassurer les familles, les classes seront ouvertes et les enfants seront accueillis. »

Nathalie Elimas a également détaillé le protocole sanitaire en place à l’école actuellement. « Aujourd’hui quand un élève est positif dans une classe, tous les autres doivent se faire tester en dehors de l’école par leurs parents. Ceux qui sont négatifs reviennent en classe et bien sûr ceux qui sont positifs restent isolés à la maison », a-t-elle expliqué. Une des hypothèses de travail est également de refaire se tester les enfants quelques jours après selon la secrétaire d’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici