ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

Europe 1

avec AFP
20h19, le 31 décembre 2021, modifié à
20h36, le 31 décembre 2021
Emmanuel Macron s’est adressé ce soir aux Français pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, pour la dernière fois de son quinquennat. Les vœux étaient enregistrés. Le président a annoncé des « semaines difficiles » mais « de vraies raisons d’espérer » avec le vaccin anti-Covid.

Emmanuel Macron
a averti vendredi, lors de ses vœux pour 2022, que « les semaines à venir seront difficiles » mais qu’il y avait « de vraies raisons d’espérer » grâce au vaccin anti-Covid
et que « 2022 serait peut-être l’année de sortie de l’épidémie ». « Nous sommes plus de 53 millions à être vaccinés » a-t-il affirmé, en précisant que « la vaccination est notre plus fort atout ». Le président en a appelé aux cinq millions de Français non vaccinés encore. Il a également rappelé que la vaccination n’était pas la seule manière de contrer la maladie, en évoquant notamment les gestes barrières.

Grâce au vaccin, « nous pourrons ainsi surmonter cette vague », a-t-il ajouté, en promettant de « tout faire pour préserver l’activité du pays » et « éviter de prendre des restrictions qui pèsent sur notre liberté ».

Un non-renoncement à une « ambition collective »

« La France, malgré les épreuves, est plus forte aujourd’hui qu’il y a deux ans », a déclaré le président, rappelant plusieurs des réformes qu’il a impulsées et le rendent « optimiste » pour 2022. Avec la pandémie, « là où nous aurions pu tout reporter, nous n’avons jamais renoncé à notre ambition collective », a dit le chef de l’État. « Rien que ces dernières semaines et dans les prochains mois, des décisions dont on parlait depuis des décennies ont été et seront prises », a-t-il ajouté, citant entre autres la « réforme de l’assurance chômage », les mesures de « pouvoir d’achat », l’indemnité inflation », « le chèque énergie », « l’augmentation des salaires des fonctionnaires les plus modestes, « la rénovation thermique ».

>> Plus d’informations à venir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici