La Russie contraint Netflix à diffuser les contenus de ses chaînes d’État

À chaque pays ses règles. Et Netflix ne fait pas exception lorsqu’il s’agit de devoir les respecter. C’est la raison pour laquelle la Russie exige de la plateforme qu’elle diffuse en direct une vingtaine de chaînes de télévision d’État à compter de mars 2022. Une demande inédite jusque lors, à laquelle le géant américain n’était sûrement pas préparé.

Ajouté à la liste des « Registres audiovisuels » par le Roskomnadzor, l’autorité locale de régulation de l’Internet et de la télévision, Netflix devra prochainement afficher dans son catalogue un bouquet de chaînes publiques au risque d’être interdite dans le pays. Néanmoins, cette nouvelle implique également créer une nouvelle filiale sur place et respecter l’interdiction de faire « l’apologie de l’extrémisme »

Ces nouvelles dispositions ont soulevé une vague de critique, car jugées propagandistes en plus d’être liberticides et ouvertement dirigées à l’encontre des opposants au pouvoir en place.  Ces réglementations ne concernant que la Russie, il s’agit désormais de savoir si Netflix est prête à plier devant ces contraintes ou si la plateforme décide de rebrousser chemin et se retirer du marché russe.

Pour l’heure rien n’est joué, tout dépendra de la réponse de Netflix à ces nouvelles demandes. Une décision qui pourrait être influencée par la rentabilité du service sur place. 

Image : Pixabay 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici