lancement du crédit d’impôt mensualisé

Attendu, le dispositif va se mettre en place progressivement pour tous les particuliers employeurs.

Chose promise, chose faite. À partir de ce mois de janvier, les particuliers qui emploient des salariés à domicile pour des prestations de ménage, de bricolage, de jardinage ou encore de soutien scolaire à leurs enfants vont pouvoir bénéficier du crédit d’impôt pour les services à la personne, en temps réel, chaque mois. Plus question donc d’attendre dix-huit mois, une fois la déclaration d’impôt sur les revenus remplie, pour obtenir cet avantage fiscal non négligeable puisqu’il correspond à pas moins de 50 % des dépenses engagées dans la limite d’un plafond de 12.000 euros en général (plus ou moins dans des cas précis).

Expérimentée depuis plus d’un an, c’est une réforme majeure que le gouvernement généralise ainsi sur tout le territoire et qui tombe à point nommé. Et pour cause: à moins de cinq mois de l’élection présidentielle, ce versement mensualisé devrait, à terme, simplifier la tâche aux 4,2 millions de ménages qui bénéficient de ce crédit d’impôt pour un total de 5 milliards d’euros…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici