Castex réunit ses ministres pour assurer la continuité des services publics

Jacques Serais
21h22, le 03 janvier 2022

Le premier ministre Jean Castex a réunit ce lundi à Matignon dix de ses ministres pour faire un point d’étape devant la progression du variant Omicron et la menace qu’elle fait peser sur la continuité des services publics. Il est hors de question que les services publics se retrouvent affectés par Omicron a dit le premier ministre.

Jean Castex a réuni cet après-midi dix de ses ministres pour faire le point sur le variant Omicron et sur la continuité des services publics essentiels, qui pourraient être menacés par la vague de contamination sans précédent que connaît actuellement la France. Sont concernés les hôpitaux, les lieux d’enseignement, les transports en commun ou encore les gendarmeries et commissariats. Cette réunion n’avait pas pour objectif d’accoucher de nouvelles mesures, mais bien de faire un point d’étape.

L’exécutif se prépare au pire concernant l’activité économique du pays en ce mois de janvier. L’explosion du nombre de contaminations risque d’engendrer un taux d’absentéisme inédit qui pourrait mettre en péril la continuité des services publics. C’était donc tout l’objet de cette réunion. Jean Castex a redit sa volonté d’anticiper les éventuelles difficultés devant cette dizaine de ministres. Bruno Le Maire était présent pour l’économie, Olivier Véran pour la Santé ou encore Jean-Michel Blanquer pour l’Éducation.

L’exécutif assume ses mesures

Le premier ministre a rappelé en somme qu’il était hors de question que les services publics se retrouvent affectés par le variant Omicron. Pour cela, pas de nouvelles mesures. Pour l’heure, Matignon assume les dernières règles d’isolement et ne compte pas en changer tout de suite. Selon le premier ministre, elles permettent de concilier « protection contre les risques de diffusion du virus et préservation de la vie socio-économique ».

Mais la prudence reste de mise. Jean Castex a demandé à chacun de ses ministres un état des lieux au jour le jour de l’absentéisme par département et par service. Une prochaine réunion aura lieu dans le même format et sur le même objet dans trois jours, jeudi, à Matignon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici