l’union des droites est-elle possible ?

Laura Laplaud
08h54, le 13 janvier 2022, modifié à
09h15, le 13 janvier 2022

À moins de 100 jours de la présidentielle, une question se pose toujours : l’union des droites est-elle possible ? Entre Marine Le Pen, Valérie Pécresse, Eric Zemmour… Quel sera le candidat capable de faire l’union ? « Ils pensent chacun que c’est lui-même », a assuré le maire de Béziers, Robert Ménard, invité d’Europe Matin jeudi.

Alors que l’ancien vice-président des Républicains, Guillaume Peltier, a récemment annoncé soutenir la candidature d’Eric Zemmour
à l’élection présidentielle
, la question d’une union des droites reste en suspend. Qui est capable de faire l’union des droites ? Qui entre Marine Le Pen
, Valérie Pécresse
, Eric Zemmour peut être le réconciliateur des droites ? « Je n’ai pas la réponse, ils pensent chacun que c’est lui-même ! », a assuré Robert Ménard
, maire de Béziers, invité d’Europe Matin jeudi.

Une union des droites ? « Ce n’est pas gagné »

Qui pourrait bien être capable de rassembler la droite classique et la droite hors les murs ? « En dehors d’eux-mêmes, il n’y a pas de solution », a lancé Robert Ménard sur Europe 1. « Moi j’essaye d’être une passerelle, de continuer à parler aux uns, aux autres, de leur dire ‘il faut vous entendre’, à un moment donné, il faudra que les deux qui seront pas au deuxième tour appellent à voter pour celui qui est en tête. Je vous garantis que ce n’est pas gagné. »

Difficile de réunir 500 parrainages pour certains candidats

Pour pouvoir se présenter à l’élection présidentielle, les candidats doivent réunir 500 parrainages d’élus
, mais depuis 2016, la loi a changé, ces parrainages ne sont plus anonymes. Un système dénoncé par certains candidats comme Jean-Luc Mélenchon, Eric Zemmour et Marine Le Pen. « Il faut changer la loi ! Aujourd’hui, les députés peuvent changer la loi s’ils le veulent », a-t-il avancé Robert Ménard. « C’est impossible qu’un des trois, ni Jean-Luc Mélenchon, ni Marine Le Pen, ni Eric Zemmour ne soit présent, ça entacherait la totalité du résultat de l’élection », a-t-il conclu.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici