pourquoi l’exécutif espère une sortie de crise rapide

Louis de Raguenel, édité par Gauthier Delomez
07h25, le 14 janvier 2022

Un vent d’optimisme souffle sur l’exécutif. Le gouvernement espère une sortie de la crise sanitaire d’ici 15 jours à trois semaines et réfléchit à une levée progressive des mesures de restrictions, comme les jauges. En privé, beaucoup d’acteurs de la crise considèrent que les principales difficultés sont derrière nous.ANALYSE

Et si la fin de la crise sanitaire
était proche ? C’est en tout cas ce qu’espère le gouvernement. Après deux ans de crise, l’exécutif pose une option sur une sortie progressive, avec une levée de certaines mesures d’ici 15 jours à trois semaines qui concernent notamment les jauges dans les enceintes sportives
. Le port du masque en extérieur est de plus en plus remis en question par la justice, comme jeudi à Paris
. Mais pour le moment, officiellement, le gouvernement reste prudent et continue de pousser à la vaccination générale.

L’exécutif prêt à se lancer dans la campagne présidentielle

En privé, toutefois, beaucoup d’acteurs de la crise sanitaire considèrent auprès d’Europe 1 que les principales difficultés sont derrière nous. Le Covid-19 va continuer de circuler, mais avec un impact moindre dans la mesure où les réanimations devraient baisser.

C’est pourquoi le président Emmanuel Macron
a clairement fait passer la consigne à ses proches de se tenir prêts à se lancer dans la course présidentielle, et de se mettre en tête que dès l’instant où l’on pourra parler de la crise sanitaire au passé, il faudra tout donner, pour cette drôle de campagne qui sera très courte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici