Immersif, olfactif… Jean-Luc Mélenchon se lance dans un meeting d’un genre nouveau

Charles Guyard, édité par Ugo Pascolo
13h54, le 16 janvier 2022, modifié à
13h55, le 16 janvier 2022

À Nantes devant 3.000 personnes, Jean-Luc Mélenchon va expérimenter un meeting d’un nouveau genre. Après les hologrammes de 2017, place à l’immersion avec un événement haut en couleurs, et olfactif. Une prouesse technologique dans la lignée de la précédente élection présidentielle.

À chaque élection présidentielle
son innovation. Après les hologrammes en 2017, Jean-Luc Mélenchon
va tenir un meeting d’un nouveau genre ce samedi en début d’après-midi à Nantes devant 3.000 partisans. Et la nouveauté est tout simplement qu’il s’agit d’un événement immersif. 

Concrètement, les spectateurs vont assister cette après-midi à un meeting politique qui va faire appel à plusieurs de leurs sens. Auditif forcément, avec un son spatialisé, visuel avec des images projetées sur les quatre grands murs entourant le public, mais surtout olfactif. Une innovation qui fait la fierté de Bastien Lachaud, député La France insoumise en Seine-Saint-Denis et responsable des événements de campagne de Jean-Luc Mélenchon. « C’est vrai que le parfum en politique, c’est inhabituel », admet-il.

Le parfum de la campagne de Jean-Luc Mélenchon

Malgré le masque de rigueur, les 3.000 spectateurs pourront donc humer deux essences pour voyager dans les thématiques de l’espace et de la mer abordés dans les discours. « C’est assez compliqué de diffuser le parfum. Ensuite, il faut attendre que le parfum s’évacue pour pouvoir en injecter un nouveau. C’est aussi une performance technologique de gérer une diffusion de parfums sur une telle superficie. »

Et quand on demande à Paul, un jeune militant de Jean-Luc Mélenchon ce que sent la campagne de son champion, il répond tout naturellement : « Ça sent bon, on va gagner ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici