«C’est un séisme», réagit Alain Terzian

Caroline Baudry, Ugo Pascolo
19h41, le 19 janvier 2022

L’ancien président de l’Académie des César, Alain Terzian, a rendu hommage à Gaspard Ulliel au micro d’Europe 1. Il a salué un héros, et comparé le décès de l’acteur à celui de « James Dean ou de Gérard Philipe ». Gaspard Ulliel est décédé mercredi après un grave accident de ski.

« C’est un séisme, un bouleversement. » Après l’annonce de la mort de Gaspard Ulliel à 37 ans, à la suite d’un accident de ski
, l’ancien président de l’Académie des César, Alain Terzian, a rendu hommage à l’acteur au micro d’Europe 1. « Vous savez, on dit toujours que les héros ne meurent jamais, Gaspard Ulliel, c’était un héros. Il était beau, il était jeune, il était charismatique. Le jeune premier absolu. »

Et de poursuivre : « J’ai eu l’impression d’entendre la disparition de James Dean ou de Gérard Philipe tellement il avait une position à part grâce à sa rareté dans le cinéma. Il regardait tout ce qu’on lui envoyait avec une courtoisie incroyable. C’était un acteur rare et à ce titre-là, on le recherchait beaucoup. C’était un héros, et ils ne meurent jamais. On va le garder longtemps dans nos mémoires et nos cœurs. »

Il avait tourné aux côtés de grands noms du cinéma français

Au cours d’une carrière éclectique, Gaspard Ulliel avait tourné aux côtés de grands noms du cinéma français, comme Isabelle Huppert et Gérard Depardieu. Gueule d’ange et légère balafre liée à une griffure de chien dans l’enfance, il était également le visage d’un parfum Chanel.

Menant une carrière en France mais aussi à l’international, il devait bientôt être à l’affiche de la série Marvel Moon Knight diffusée sur Disney+. L’acteur a été gravement blessé dans un accident de ski à La Rosière, en Savoie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici