Jean Lassalle «meurtri par le débat» à l’Assemblée

Europe 1
20h02, le 21 janvier 2022Invité ce vendredi soir sur Europe 1, le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle a dénoncé la tenue des débats autour des pass sanitaire et vaccinal à l’Assemblée nationale. Candidat à l’élection présidentielle, le député a également pointé du doigt une entrée en vigueur du pass vaccinal concomitante avec la levée de certaines restrictions.INTERVIEW

Alors que la loi portant le pass vaccinal a été validée par le Conseil constitutionnel
, le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle
 (Libertés et Territoires) était l’invité d’Europe 1 ce vendredi soir. Celui qui est également candidat à l’élection présidentielle a dénoncé le pass vaccinal, pour lequel il n’a pas voté, ainsi que la tenue des débats à l’Assemblée autour du projet de loi. 

« J’ai vraiment été très meurtri par le débat. De voir ce que nous allions devenir : une chambre d’enregistrement, qui n’est même pas une chambre d’enregistrement, qui est beaucoup moins que ça », a dénoncé le député au micro d’Europe 1.

« On a beaucoup affaibli l’Assemblée nationale »

Le candidat à l’élection présidentielle a par ailleurs critiqué la facilité avec laquelle la majorité présidentielle a voté les différents textes de lois portant le pass sanitaire, puis le pass vaccinal : « Nous ne faisions que ratifier à chaque fois ce que le président de la République et le ministère de la Santé avait déjà annoncé depuis plusieurs jours. On a beaucoup affaibli l’Assemblée nationale ».

Jeudi, soit 24 heures avant la validation du pass vaccinal par le Conseil d’Etat, Jean Castex avait annoncé le programme de levée des principales restrictions encore en vigueur pour faire face à la vague Omicron
. « Tout ça pour mettre le pass vaccinal à un moment où il ne servira plus à rien », a regretté le député.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici