quelles conséquences pour la droite ?

L’avocat et désormais ancien eurodéputé RN Gilbert Collard
vient de rallier Éric Zemmour
. L’ex-polémiste candidat à l’élection présidentielle
est en déplacement dans les Alpes-Maritimes samedi, et les deux hommes seront côte à côte à Cannes. Avant de rejoindre Éric Zemmour, Gilbert Collard était l’une des figures emblématiques du Rassemblement national, et une personnalité très médiatique comme le confiait l’entourage de l’ancien journaliste. Concernant Collard, ils ajoutent que c’est quelqu’un de très populaire dans le Sud, qui est notamment capable de pouvoir faire basculer de nouvelles personnalités.

Un cadre local du RN faisait part de son inquiétude auprès d’Europe 1, justement, de ce possible effet domino. Éric Zemmour s’est exprimé sur ce ralliement lors d’une très longue déambulation dans les rues de Cannes samedi matin, qui s’est transformée en bain de foule. 

Le ralliement de Gilbert Collard, un coup tactique

Ce ralliement intervient dans une séquence où Éric Zemmour stagne dans les sondages et veut donc insuffler un nouvel élan. Une tactique qui permet aussi de contrecarrer les attaques de ses détracteurs, qui expliquent que sa candidature est celle d’un solitaire. L’ex-polémiste tient un meeting à Cannes où sont attendues plusieurs milliers de personnes.

« L’arrivée de Gilbert Collard est d’abord celle d’un ami qui nous rejoint après Guillaume, après Jérôme, après d’autres, après Jean-Frédéric Poisson. C’est d’abord une campagne d’amitié, de camaraderie. Et puis ensuite, c’est un symbole politique. Parce que vous voyez bien que tous ces gens que j’ai cités viennent de familles politiques différentes mais qui, en vérité, aspirent depuis dix ans, depuis 20 ans, depuis 30 ans, à se rassembler », a déclaré Éric Zemmour.

L’union des droites, c’est la stratégie que vise l’essayiste. Et c’est tout un symbole. Il a choisi de se déplacer en PACA, où il y a eu des unions dans les années 80 entre la droite et le FN. Ce samedi, il tient un meeting à Cannes où se succéderont au pupitre Guillaume Peltier, ex-républicain, Jérôme Rivière ex-FN, ou encore Philippe de Villiers
.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici