Logitech POP Keys : la prise en main

Si vous cherchez le mot clé « clavier » dans une boutique en ligne, ou que vous
parcourez le rayon d’un magasin de rue, vous constaterez que tout ça manque un
peu de couleurs. La majorité des modèles représentés sont gris ou noirs,
quelques-uns blancs et les claviers gamers un peu à part possèdent des
éclairages RGB, mais sont destinés à ce style de pratique.

Logitech a eu l’idée de créer un modèle baptisé « POP Keys » qui va à l’inverse
de cette tendance austère. D’une part trois coloris sont proposés, un jaune/noir
que nous testons ci-dessous, un à dominante rose et le modèle
aux multiples couleurs blanc et pastel. D’autre part la forme des touches est
ronde comme celles des machines à écrire.

Notez que ce clavier est parfois vendu accompagné de la souris qui reprend le
même thème de couleurs
, la POP Mouse, que nous avons également évalué.

La souris de Logitech POP Mouse propose un design original et se décline en trois coloris Blast (jaune/noir), Heartbreaker (Rose) et Daydream (mauve/vert/jaune). En plus d’un clic doux et silencieux, elle possède une roulette à défilement rapide Smartwheel et un bouton qui déclenche le menu emoji par défaut mais qui reste personnalisable grâce au logiciel Logitech Options.

Nous avons reçu le modèle « Blast » jaune et noir et, malgré son apparence
fantaisie, il offre de belles finitions une fois en main. L’appareil est
d’ailleurs assez lourd, 780 grammes, ce qui pourrait décourager ceux qui
voudraient l’acquérir dans le but de le transporter.

Il est livré avec un dongle que nous ne sommes pas forcés d’utiliser puisque
l’appareil peut se connecter en Bluetooth. On trouve aussi dans la boite 4
touches emoji de remplacement.

Celles-ci prennent place sur la rangée de droite et se retirent et se
remplacent sans aucune difficulté et sans outils.

La première impression peut laisser penser que la frappe va être difficile au
vu de la forme arrondie des touches. Mais leur surface incurvée et la texture retiennent
étonnamment bien les doigts, ceci sera à confirmer après une utilisation un peu
plus intensive.

L’appareil est alimenté par deux piles AAA censées fournir 36 moins
d’autonomie selon le fabricant. Un emplacement est prévu pour ranger le
dongle.

Côté droit une touche permet d’éteindre le clavier sans avoir à retirer les
piles. Il est légèrement incliné pour faciliter la frappe par un pied fixe non
réglage.

Enfin, près de la touche « échap », trois autres servent à changer le canal de
diffusion Bluetooth pour permettre l’utilisation du clavier jusqu’à trois
appareils différents. Une LED indique quel est le canal sélectionné.

Le design ne laissera personne indifférent pour des questions évidentes de
gout, mais que l’on aime ou que l’on n’aime pas, il faut maintenant évaluer la
qualité de frappe et les capacités et particularités de ce clavier. Nous allons
donc continuer en mettant cela en pratique et livrerons nos conclusions
prochainement à la suite de cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici