comment Jean-Luc Mélenchon espère accéder au second tour

Alexis Delafontaine, édité par Laura Laplaud
15h05, le 24 janvier 2022

Alors que les sondages annoncent depuis plusieurs mois un duel à trois entre Marine Le Pen, Valérie Pécresse et Éric Zemmour, pour une place au second tour de l’élection présidentielle contre Emmanuel Macron, un autre candidat s’imagine rafler la mise à leur place : le leader de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Si 467.000 personnes
se sont inscrites pour participer à la primaire populaire, un scrutin inédit censé désigner un représentant à gauche pour la présidentielle qui aura lieu du 27 au 30 janvier, Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon
refusent toujours de participer à cette initiative. Pour le leader de La France Insoumise, nul besoin d’y participer, il s’imagine déjà au second tour de l’élection présidentielle
.

Jean-Luc Mélenchon, la surprise du premier tour de la présidentielle ?

Son calcul est clair et dans sa tête ça peut passer. Le leader de La France Insoumise ne cesse de gagner du terrain, il est aujourd’hui crédité de 11 à 13% d’intentions de vote, selon les différents instituts de sondage, soit presque cinq points de plus qu’en octobre.

Le député compte énormément sur le vote utile des électeurs de gauche dégoûtés de la division, il les voit se réfugier vers lui, le mieux placé et espère ainsi gagner jusqu’à trois points. Jean-Luc Mélenchon fait aussi le pari de capter les abstentionnistes, pas encore comptabilisés dans les sondages mais dont il est l’un des plus gros bénéficiaires : ils lui avaient déjà rapporté 2 à 3% des suffrages.

Au total, le candidat à l’élection présidentielle parviendrait à plus de 19% des suffrages, soit le même résultat qu’en 2017. Un score qui le placerait cette fois-ci devant Valérie Pécresse, Marine Le Pen et Eric Zemmour qui, pour l’instant, se neutralisent autour de 16% des intentions de vote.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici