Pourrait-on inciter les travailleurs à convertir davantage leurs RTT «en salaire» ?

LA VÉRIFICATION – «Il y a […] beaucoup de Français qui aimeraient convertir le temps libre en salaire pour pouvoir gagner plus», a affirmé Valérie Pécresse. Cela aurait-il un impact significatif ?

LA QUESTION. Les travailleurs seront-ils prêts à sacrifier des jours de repos pour gonfler leur paie ? Invitée de l’émission «La France dans les yeux» sur BFMTV la semaine dernière, Valérie Pécresse a dévoilé ses propositions pour «un choc de pouvoir d’achat». La candidate LR à l’élection présidentielle, qui répondait aux questions de Français, a notamment proposé de «convertir les RTT en salaire sans limite, exonérées de charges patronales».

«Vous savez qu’aujourd’hui, on peut convertir ses RTT en salaires mais les entreprises payent quand même les charges patronales donc elles n’ont pas du tout intérêt à les racheter. Elles doivent racheter 110 ce qui vaut 100», a affirmé l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy. «Il y a beaucoup de RTT qui ne sont pas prises et beaucoup de Français qui aimeraient convertir le temps libre en salaire pour pouvoir gagner plus», a-t-elle ajouté. La prétendante à l’Élysée a ainsi repris la formule martelée par Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007: «Vous travaillez plus, vous gagnez plus».

Mais comment fonctionnerait ce dispositif ? Alléger les charges sur les jours de RTT payées aux salariés suffirait-il pour inciter les entreprises à accepter ce dispositif et généraliser cette pratique ? Combien de Français cette mesure pourrait-elle concerner ?

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici