Un nouveau vaisseau pour les lanceurs européens du futur

ArianeGroup crée une filiale, Maïa Space, en charge du développement de la petite fusée réutilisable Maia.

Demain, c’est déjà aujourd’hui pour ArianeGroup. Le constructeur de la fusée Ariane a annoncé, ce lundi, la création d’une nouvelle filiale, «Maïa Space», chargée de développer la minifusée réutilisable Maia, annonçant une nouvelle famille de lanceurs européens réutlisables. Ceux-ci succéderont à Ariane 6 et Vega C et répondront à tous les besoins du marché, des vols habités aux lancements de satellites commerciaux et institutionnels en passant par les constellations.

«Maïa Space est une filiale à 100 % d’ArianeGroup. Elle a pour vocation de développer, en mode start-up, les lanceurs de nouvelle génération européens, en commençant avec Maïa, un minilanceur qui deviendra le premier membre de cette nouvelle famille», explique André-Hubert Roussel, président exécutif d’ArianeGroup.

2022, une année décisive

La nouvelle filiale prévoit d’ouvrir son capital à des investisseurs publics et privés européens «d’ici à quelques mois». Mais ArianeGroup entend en rester «l’industriel et l’actionnaire de référence». L’idée est…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici