Éric Ciotti « partage une partie du constat » dressé par Éric Zemmour

Europe 1
19h24, le 19 octobre 2021, modifié à
19h42, le 19 octobre 2021
Invité de « Punchline » sur Europe 1, mardi soir, Éric Ciotti s’est exprimé sur la possible candidature d’Éric Zemmour à la présidentielle. Celui qui brigue l’investiture des Républicains en décembre estime que le polémiste à la droite de la droite « suit sa démarche », indépendante de LR.INTERVIEW

Dans la longue route semée d’embûches des Républicains depuis 2017, il s’agit d’une nouvel obstacle de taille : sans s’être même déclaré candidat à l’élection présidentielle, Éric Zemmour semble, selon les sondages, empiéter sur l’espace politique du parti de droite. De quoi « coincer » les candidats à l’investiture entre Emmanuel Macron et le polémiste de la droite de la droite ? Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Michel Barnier… Tous doivent se positionner par rapport à lui. C’est aussi le cas pour Éric Ciotti, invité mardi soir de Punchline, sur Europe 1.

« Quelles sont les propositions ? »

« Je partage une partie du constat que dresse Éric Zemmour », a affirmé le député LR des Alpes-Maritimes, listant choses sur lesquels lui et le polémiste se rejoignent : « le déclin, les menaces, la montée de l’islamisme, le déclassement » font notamment partie des éléments du diagnostic partagé à la droite de la droite. Ce constat, « je le posais déjà depuis 2015 », a rappelé le parlementaire niçois.

« Après, une fois qu’on a partagé ce constat », il s’agit pour Éric Ciotti de savoir « quelles sont les propositions et comment on les met en œuvre ». Le fait qu’il n’ait « pas vu pour l’instant ces propositions » participe des différences qui subsistent entre la candidat des Républicains et l’essayiste, condamné pour appel à la haine religieuse en 2018 et relaxé en 2021 pour « injure » et « provocation à la haine ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici