Le transport aérien espère un redécollage en 2022

Les acteurs du secteur veulent rester optimistes sur un redémarrage actif.

2022 sera-t-elle l’année du redécollage pour le transport aérien? Willie Walsh, directeur général de Iata qui fédère 190 compagnies aériennes, préfère donner un point de vue plutôt que des prévisions chiffrées. «La tendance est plutôt positive, affirme-t-il. Les restrictions au voyage commencent à s’alléger. Et quand les interdictions sont levées, la demande sous-jacente de voyage s’exprime.» Cela s’est vu en Afrique du Sud où les réservations de billets, en chute de 90 % début décembre, étaient remontées de vingt points mi-janvier.

Olivier Jankovec, directeur général d’ACI qui regroupe les aéroports européens, n’est pas beaucoup plus précis: «Les incertitudes sur l’évolution de la pandémie restent importantes et limitent la visibilité au mieux à quelques mois», souligne-t-il. Une chose est sûre, le variant Omicron, s’il ne fait pas les ravages redoutés sur l’activité, retarde la reprise. Il y a dix jours, les réservations des compagnies aériennes étaient en retrait de 55 % par rapport à 2019, contre une baisse de 50 % en décembre et 55 % en novembre.

Un début d’année poussif

«Le premier trimestre sera décevant», estime Olivier Jankovec. Ce début d’année poussif vient après un exercice décevant. Avec la vaccination, tout le monde espérait une vigoureuse reprise de l’activité. Las, en 2021, le trafic aérienétait encore en chute de 58,4 % par rapport à 2019. Il y a bien une amélioration, comparé à 2020 où le recul était de 65,8 %. Mais ce redémarrage a été timide. Les aéroports européens, eux, n’ont retrouvé l’année dernière que 41 % de leurs passagers de 2019. En cause: des vols internationaux réduits à la portion congrue. Ils étaient encore en chute de 75 % dans le monde en 2021.

Les vols intérieurs se portaient mieux (- 28,2 %) mais avec de grandes disparités suivant les pays: ainsi, en Australie, l’activité a
été atone (- 62,4 %), quand aux États-Unis, le recul était limité à
23,8 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici