Nouvelle Garde bouscule les codes de la brasserie

INFO LE FIGARO – La société lève 10 millions d’euros pour ouvrir une quinzaine d’adresses.

Œuf mayonnaise à 2 euros, saucisse purée à 13 euros, moyenne d’âge des équipes de 25 ans. À la tête de deux restaurants parisiens, Nouvelle Garde revisite les standards de la brasserie et fait saliver les investisseurs. Lancée en 2019 par deux trentenaires, Charles Perez et Victor Dubillot, l’entreprise boucle une levée de fonds de 10 millions d’euros, financée par deux fonds: Experienced Capital et, dans une moindre mesure, FrenchFood Capital (présent chez Thierry Marx, La Boulangerie, Les 2 Marmottes…), ce dernier étant entré au capital l’an passé. Experienced Capital (Dynamo, Oh My Cream, Sœur…) devient ainsi deuxième actionnaire, aux côtés des fondateurs. Ces 10 millions d’euros, qui s’ajoutent aux 3 millions précédemment levés, doivent permettre d’ouvrir une quinzaine de restaurants en France et à l’étranger, dans les cinq ans.

Prochaine inauguration au printemps, dans le 11e arrondissement de Paris. «De la même façon que Big Mamma a réinventé la restauration italienne, Nouvelle Garde…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici