BNP Paribas et Crédit agricole en compétition en Espagne

Les deux banques sont candidates au rachat de la filiale de BBVA dans la conservation de titres.

BNP Paribas et Crédit agricole continuent à avancer leurs pions dans la conservation et l’administration d’actifs financiers. Les deux géants bancaires français seraient en compétition pour reprendre les activités «securities services» de la banque espagnole BBVA, selon Les Échos, confirmant des informations du quotidien espagnol El Periodico de España et de l’agence Reuters. Le métier consiste à exécuter les ordres, à conserver les titres financiers (actions, obligations…) et à gérer les questions administratives et comptables liées à ces titres pour le compte d’investisseurs institutionnels (gérants d’actifs, fonds de pension, compagnies d’assurances, courtiers…).

D’autres grands noms de la finance seraient également sur les rangs pour reprendre les 80 milliards d’euros d’actifs de BBVA: State Street, BNY Mellon, Royal Bank of Canada et l’espagnol Cecabank. Le prix? Autour de 500 millions d’euros. Interrogées lundi, BNP Paribas et Crédit agricole ont refusé de s’exprimer sur le sujet.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 63% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici