Les ventes de voitures d’occasion reculent aussi en janvier

La pénurie de semi-conducteurs pèse sur les ventes de véhicules neufs et indirectement sur la seconde main.

En janvier 2022, les ventes de voitures neuves continuent à reculer en France par rapport aux années précédentes. Avec 102.899 immatriculations au seul mois de janvier, il s’est vendu près de 50.000 voitures particulières de moins qu’en janvier 2019. La baisse est même de 18,5 % par rapport à l’année dernière, pourtant à son plus bas niveau.

La chute des ventes ne se limite plus seulement aux véhicules neufs: le marché de l’occasion fléchit lui aussi. Après un record de 6 millions de véhicules de seconde main vendus en 2021 (pour 1,659 million de véhicules neufs), le marché des voitures d’occasion a baissé de 8,9 % en janvier. Les modèles les plus récents de moins de 5 ans (- 15,4 %) sont les plus touchés. Les modèles les plus âgés, de 10 ans et plus, représentent désormais près de la moitié des transactions (47,4 %).

La répercussion de la crise sur le marché de l’occasion est mécanique. En effet, le marché du neuf l’alimente. Avec un recul important des ventes de voitures neuves, largement…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici