Canal+ : les meilleures séries selon vous et la rédaction de CNET

Cette sélection a été mise à jour le 20/10 avec nos séries favorites au mois d’octobre 2021. Au programme : Hannibal, Hippocrate et Le Bureau des légendes.

Historiquement, Canal+ est LA chaîne du cinéma en France. Grâce à sa plateforme numérique myCanal (replay, VoD), à certaines formules d’abonnement et son service de SVoD (Canal+ Séries), le diffuseur s’impose progressivement comme un acteur qui compte côté séries TV. 

Entre ses productions originales et les programmes diffusés grâce à ses nombreux partenariats, le catalogue proposé par Canal n’a rien à envier aux cadors du marché. Mieux, en concluant des accords avec Netflix, OCS, Disney+ et une flopée de chaînes spécialisées, Canal a lancé le Pack Ciné Séries, sûrement l’offre la plus complète du secteur pour les fans de séries et de septième art.

Avec Canal, Canal+ Séries, Netflix, OCS, Disney+ et un nombre conséquent d’antennes américaines (Adult Swim, Sundance TV…), le pack Ciné Séries est l’offre ciblant les férus de séries TV et autres cinéphiles. Au-delà de son catalogue pléthorique, son positionnement tarifaire est aussi attractif. 

Pour l’offre sans engagement (100 % digital) et l’engagement de deux ans (via le décodeur Canal ou votre box TV), le prix est de 39.99 euros par mois (bouquet Canal+ et Pack Ciné Séries). Pour les moins de 26 ans, il faut compter 28.99 euros par mois. Et si vous êtes déjà abonnés, ajouter le pack à votre bouquet vous coûtera 17 euros par mois.

Bref, pour ceux qui veulent pouvoir accéder aux principales plateformes de streaming du marché (grâce à une souscription unique), c’est sans conteste une alternative à considérer.  

Tous les mois, nous établirons donc une sélection actualisée des meilleurs programmes disponibles sur (my)Canal. Pas d’inquiétude, nul besoin d’être client du pack Ciné Séries pour en profiter. Les séries listées sont des créations originales Canal+ ou des contenus distribués par l’antenne cryptée, pas par ses différents partenaires. 

En octobre, Hannibal et Hippocrate sont les choix de la rédaction. Les spectateurs plébiscitent toujours autant Le Bureau des Légendes.

Quelles sont les meilleures séries à regarder sur (my)Canal (octobre 2021) ?

L’une des toutes meilleures séries du catalogue Canal+Hannibal : sang pour sang

Synopsis

Will Graham est un professeur en criminologie qui aide le FBI dans des enquêtes difficiles, grâce à son talent particulier. En effet, Will souffre d’une forme d’empathie extrême qui lui permet de se mettre à la place du meurtrier une fois sur une scène de crime. Pour collaborer avec le FBI, Will doit être suivi par un psychologue atypique, le Dr. Hannibal Lecter. Il est loin de se douter que cet homme plein de goût et distingué est l’un des criminels les plus recherchés de Baltimore, et une relation malsaine va s’installer entre les deux hommes.

L’avis de CNET France

Hannibal Lecter est sans aucun doute l’un des méchants les plus emblématiques du cinéma, immortalisé notamment par Anthony Hopkins dans Le Silence des Agneaux en 1991. Un personnage gorgé de fantasmes qui ne pouvait naturellement pas échapper à son adaptation télévisée. Une chance pour les fans : c’est une excellente série !

Développé par le showrunner Bryan Fuller (Dead Like Me, Heroes), la série Hannibal saisit par son ambiance moite et dérangeante, et son approche psychanalytique du genre policier. On se prend à avoir les mêmes sensations que face à l’excellente série True Detective, qui proposait également une plongée dans l’esprit malade des criminels, la dimension fantastique en moins.

Et oui, parce l’une des qualités de Hannibal se trouve dans le traitement du personnage principal de Will Graham. Son trouble de l’empathie est l’occasion de séquences impressionnantes, aux idées visuelles mémorables et originales dans une série policière comme celle-ci.

Bien sûr, la série fonctionne aussi et surtout grâce à un homme : Mads Mikkelsen, incarnation du Dr. Hannibal Lecter. Un acteur parfait dans un rôle idéal pour lui, qui propose un jeu tout en élégance, tantôt drôle et chaleureux, tantôt glaçant et prédateur.

Série sanglante mais sophistiquée, Hannibal propose une aventure de 3 saisons un peu frustrante vue l’interruption brutale de la série, mais dont les 39 épisodes sauront combler vos soirées de la plus belle des manières. 

  • Regardez le trailer de cette excellente policière :

 

Une autre excellente série disponible sur Canal+Hippocrate : S.O.S de médecins en détresse

Synopsis

À l’hôpital Poincaré, la situation est loin d’être idéale. Alors qu’un patient est mort d’un mystérieux virus, tous les docteurs titulaires du service de médecine interne sont placés en quarantaine.

Pour assurer la continuité des soins, trois jeunes internes et un médecin légiste sont mis sur le pont et gèrent tant bien que mal la situation. Mais pour ces médecins stagiaires inexpérimentés, le quotidien devient vite éreintant.

Les malades sont nombreux, les soignants vite submergés et la menace d’une erreur médicale guette. Pour ne rien arranger, tous ont leurs petits secrets et si la vérité venait à éclater, les conséquences pourraient être désastreuses.

L’avis de CNET France

Hippocrate est un excellent programme, une série médicale française qui pose un regard très actuel sur le quotidien des soignants dans les hôpitaux. Elle surprend d’emblée, déjà parce qu’elle ressemble très peu aux autres références du genre.

À l’hôpital Poincaré, pas de glamour, de romances torrides centrales dans l’intrigue ou de réalités aseptisées. Hippocrate chronique le fonctionnement quotidien d’un hôpital public en crise, sans moyen ni effectif suffisant.

Les manquements du système deviennent criants quand trois jeunes internes, épaulés par un autre collègue, se retrouvent à la tête d’un service entier. Avec beaucoup d’humanité, la série raconte leur quotidien, les épreuves et les doutes qu’ils doivent affronter pour ne pas sombrer.

Le réalisme, c’est sa première force. L’immersion dans le service, au côté des soignants, mais aussi de leurs patients, est une réussite. Les médecins, comme les patients, sont bien travaillés et vite attachants. Pour autant, ils ne sont pas idéalisés.

Tous ont des failles et Hippocrate ne manque pas de les souligner. L’atmosphère, grise, morne et souvent déprimante colle bien au scénario de la série.

À l’hôpital Poincaré, on manque de moyens. Il n’y a pas assez de place, trop peu de soignants et les locaux paraissent même parfois franchement vétustes. Entre deux gardes éreintantes, on mange des snacks, des sandwichs « triangle » ou des coquillettes à la cantine.

Le pire, c’est que personne ne s’en plaint trop fort, la réalité semble être acceptée, même par les nouveaux arrivants qui savent qu’ils ne pourront pas faire changer les choses. En résumé, Thomas Lilti ne nous montre pas grand-chose de réjouissant, la camaraderie, les sauvetages et les belles relations nouées entre les protagonistes mis à part.

Quant au scénario, il tient bien la route, malgré quelques incohérences et des ficelles parfois un peu évidentes. Hippocrate réussit à captiver grâce à son authenticité, sa réalisation et la richesse de son intrigue. Le rythme est bon, souvent soutenu et la série n’exagère pas son côté dramatique.

Le casting, porté par Louise Bourgoin (Chloé Antovska), Zacharie Chasseriaud (Hugo Wagner), Alice Belaïdi (Alyson Lévêque) et Karim Leklou (Arben Bascha), rend une excellente copie. Les différents personnages sont incarnés avec justesse et c’est un vrai plaisir de voir Hippocrate, du début à la fin. 

  • Voici un extrait de la saison 1 :  

La meilleure série d’après les spectateurs Le Bureau des Légendes : paris, nid d’espions

Synopsis

La série nous plonge au sein de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) et de son « bureau des Légendes », un département qui gère les agents sous couverture (« Légende » étant le nom de code de l’agent, dissimulant sa vraie identité) et voit, presque chaque jour, défiler des secrets explosifs pour la sécurité du pays.

L’avis de CNET France

Pas question de vous dévoiler dans les détails la teneur de l’intrigue, il vaut mieux que vous découvriez vous-même la richesse scénaristique de la série. Car c’est bien là toute sa force : savoir habilement entremêler personnel et professionnel, sécurité intérieure et sécurité extérieure, « Légende » et réalité.

En l’occurrence, le personnage de Malotru (excellent Mathieu Kassovitz) répond parfaitement à la phrase finale de l’excellent Western L’Homme qui tua Liberty Valance : « Lorsque la légende est plus belle que la réalité, imprimez la légende ». Toute la série durant, on voit un homme qui doit retourner à la réalité, mais qui ne peut se détacher de son alias. Sa seconde identité, bien plus dangereuse, est aussi plus palpitante et il ne parvient pas à s’en détacher.

Plutôt que de tomber dans le spectaculaire bas de plafond, la série préfère la tension bien orchestrée et prendre son temps pour tisser la toile de son intrigue. En un mot, elle sait de quoi elle parle. Nombreux sont les agents de la DGSE et autres huiles du renseignement français à louer la fidélité de la série à son matériau de base, la DGSE.

Grâce à sa documentation sérieuse, le Bureau des Légendes est à la fois un très bon produit cinématographique et une représentation immersive d’un univers méconnu. Le Bureau des Légendes brille, bien aidé par un casting solide (Kassovitz donc, mais aussi Jean-Pierre Darroussin, Léa Drucker ou Sara Giraudeau). C’est l’une des meilleures productions de la télévision française ces dernières années.

  • Découvrez la bande-annonce de ce très bon programme : 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici