qu’en disent les candidats de gauche à l’élection présidentielle ?

Alexis Delafontaine
08h52, le 02 février 2022

L’immigration et la sécurité sont deux thèmes phares de la campagne présidentielle. Le syndicat Alliance Police, l’un des plus importants de France, va auditionner ce mercredi les candidats à la présidentielle. Tous invités, seuls les candidats de droite et de la République en marche ont répondu présents. Pourtant, à gauche, la sécurité est un sujet pris au sérieux.

Auditionnés par le syndicat Alliance Police mercredi, les candidats à l’élection présidentielle
développeront chacun à leur tour leur programme sur la sécurité
. Mais sur place, seuls les candidats de droite ont accepté l’invitation. Souvent accusée de laxisme par la droite, une partie de la gauche a durci son discours sur la sécurité tandis que l’autre partie penche pour une désescalade de la violence. 

La sécurité au programme de tous les candidats à la présidentielle

À commencer par Anne Hidalgo
 qui a pour priorité la tranquillité des Français et la lutte contre le terrorisme. Une de ses mesures est d’ailleurs détaillée par son conseiller sécurité, Floran Vadillo : « Un recrutement massif qui correspond à un diagnostic local avec une règle d’or : à chaque recrutement sera associé un budget d’équipement et d’investissement. » Comprenez un investissement dans la formation des policiers.

Contrairement à Jean-Luc Mélenchon
qui souhaite « refonder une police républicaine ». Pour cela, le leader des insoumis veut démanteler les BAC et les remplacer par une police de proximité non armée. Il souhaite en effet interdire les tasers, flashball et autres armes.

« Nos valeurs sont celles de la non-violence », clament les écologistes. Delphine Batho, spécialiste sécurité, a précisé leurs priorités : celle de la lutte contre les violences faites aux femmes, enfants mais aussi les violences sexuelles. « Nous voulons investir 1 milliard d’euros par an », annonce-t-elle.

Enfin, Fabien Roussel
, le candidat communiste, propose d’embaucher 30.000 policiers et gendarmes et de rénover leurs locaux. Christiane Taubira
quant à elle n’a pas encore présenté de programme sur la sécurité, la police ou le terrorisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici