Il y a «quelques nazis» chez Éric Zemmour, selon Marine Le Pen

Arthur Delaborde Noguez
21h20, le 03 février 2022

Marine Le Pen charge le « zemmourisme », dans un entretien publié ce jeudi par Le Figaro. « C’est un communautarisme. Je ne suis pas dans cet état d’esprit. Mon objectif n’est pas de défendre le village d’Astérix, mais de rendre leur pays aux Français », explique la candidate du RN.

Marine Le Pen
charge le « zemmourisme », dans un entretien publié ce jeudi par Le Figaro
. « C’est un communautarisme. Je ne suis pas dans cet état d’esprit. Mon objectif n’est pas de défendre le village d’Astérix, mais de rendre leur pays aux Français », explique la candidate du RN. « Je retrouve chez Éric Zemmour
toute une série de chapelles qui, dans l’histoire du Front national, sont venues puis reparties remplies de personnages sulfureux. Il y a les catholiques traditionalistes, les païens, et quelques nazis », poursuit Marine Le Pen.

Soutien aux familles monoparentales

« Je suis lassée du bruit et de la fureur. J’ai envie d’efficacité et de sérénité. Je pense que les français aussi », résume-t-elle. Elle annonce également vouloir lutter contre la précarité des familles monoparentales, en doublant l’allocation de soutien dont elles bénéficient, de 116 euros par mois aujourd’hui, à 230 euros. Pour terminer, elle laisse entendre qu’en cas d’échec, elle ne se représentera pas à une prochaine élection présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici