Test Nest Cam avec projecteur : notre avis

L’approche de Google pour sa Nest Cam avec projecteur ressemble beaucoup à
celle de ses concurrents : prendre une caméra d’extérieur, la doter d’un
projecteur et la vendre plus cher. Ring l’a fait avec la Ring Floodlight
Cam, Arlo l’a fait avec encore plus d’efficacité avec la Arlo Pro 3
Floodlight
.

Mais si ces caméras diffèrent les unes des autres par leur prix, elles se
distinguent également par leurs caractéristiques et leur qualité générale.
À 299,99€, la Nest Cam avec projecteur, uniquement filaire, est l’une des
options les plus chères du marché. Mais elle a pour elle la puissance de
son éclairage, des fonctions intelligentes et de nombreux avantages pour
les fidèles de l’écosystème Google.

La qualité d’une Nest Cam

Si les caméras à projecteur sont essentiellement des caméras d’extérieur
avec un éclairage intégré, la première question à se poser concerne la
qualité de ladite caméra. Dans le cas présent, la Nest Cam avec projecteur
est presque identique à la

Nest Cam batterie qui a remporté nos suffrages. Elle a de nombreux atouts : alertes
intelligentes gratuites qui distinguent les personnes, les animaux et les
véhicules ; zones d’activité ; traitement local grâce à une nouvelle puce
d’apprentissage automatique ; ergonomie de le l’application Google Home.

La principale différence entre la Nest Cam (batterie) et la Nest Cam avec
projecteur est que cette dernière nécessite une installation filaire. C’est
l’élément primordial à prendre en considération si vous envisagez cet
équipement.

Il nous a fallu un bon moment pour installer la caméra à la place d’un
éclairage extérieur existant car les câbles de notre installation étaient
plus gros et nécessitaient des connecteurs de raccordement plus grands.
Dommage que la Nest Cam ne soit pas fournie avec un assortiment de
connecteurs pour faire face à ce type d’imprévu. L’option de brancher la
caméra à une prise extérieure ou d’utiliser un alimentation par batterie,
comme c’est le avec la caméra à projecteur d’Arlo, aurait été une
alternative bienvenue.

 

L’application Google Home est facile à utiliser et fonctionne bien.
L’affichage du flux vidéo en direct ne prend que quelques secondes, et les
paramètres sont assez simples. On peut faire varier l’intensité du
projecteur à l’aide d’un curseur allant de 1 % à 100 %, et configurer la
lumière pour qu’elle s’allume en fonction de conditions préalables,
notamment des minuteries ou des alertes de mouvement.

La seule chose peu intuitive est que le projecteur et la caméra sont
traités comme des appareils distincts dans l’application, ce qui signifie
que l’on ne peut pas réduire la lumière, ou même l’allumer, à partir du
flux en direct. Pour trouver le bon réglage de luminosité, il faut donc
faire des allers-retours entre le curseur de luminosité et le flux en
direct.

Malgré cette bizarrerie ennuyeuse, nous avons globalement apprécié
l’expérience proposée par l’application Google Home. La reconnaissance
faciale avec la fonctionnalité visages familiers via l’abonnement Nest
Aware a bien fonctionné, mais elle ne nous semble pas indispensable. En
revanche, l’abonnement est incontournable pour ceux qui veulent disposer
d’un historique plus important que les trois heures de base gratuites.

On apprécie également la gestion de la confidentialité des Nest Cam, avec
un traitement local de l’analyse d’image (distinction entre les personnes,
les véhicules et les animaux, reconnaissance des visages). Par ailleurs,
les images sont chiffrées lors de leur transmission ainsi que sur les
serveurs Nest. Ring propose un chiffrement vidéo de bout en bout plus
complet, mais uniquement sur les appareils filaires.

Face à la concurrence

La Nest Cam avec projecteur est comparable, en termes d’installation et de
résolution, à la caméra à projecteur de Ring, laquelle est beaucoup plus
abordable (mais moins lumineuse), et dispose d’une sirène intégrée. La Nest
se situe entre Ring et Arlo en ce qui concerne la luminosité du projecteur
(la luminosité de la Arlo n’est que de 2000 lumens lorsqu’elle fonctionne
sur batterie).

En ce qui concerne les abonnements payants, il existe deux forfaits : Nest
Aware à 5€/mois ou Nest Aware Plus à 10€/mois. Le premier propose 30 jours
d’historique vidéo des événements, le second 60 jours d’historique vidéo et
10 jours d’historique vidéo 24h/24, 7j/71. Ces options sont intéressantes
pour les utilisateurs qui s’absentent fréquemment et veulent disposer d’un
historique long

En bref, la Nest Cam avec projecteur n’est pas outrageusement chère, mais
elle ne se démarque pas non plus pour les fonctionnalités, en particulier
par rapport à la concurrence plus abordable et tout aussi bien équipée.

Conclusion

La Nest Cam avec projecteur est un produit fiable doté d’une excellente
application de contrôle. Les deux lampes de 2 400 lumens offrent un
éclairage puissant, la résolution 1080p assure un affichage net et les
alertes intelligentes s’avèrent efficaces et pertinentes. Le processus
d’installation rigide et le prix élevé sont les deux principaux reproches
que nous formulons. Les utilisateurs immergés dans l’écosystème Google
trouveront dans la Nest Cam une option intéressante pour compléter leur
dispositif de surveillance. Pour les autres, il existe déjà de meilleures
options, à de meilleurs prix.

Article de CNET.com adapté par CNETFrance / Image : David Priest/CNET

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici