Sodiaal met les bouchées doubles dans le fromage

Le propriétaire d’Entremont veut investir 170 millions d’euros sur cinq ans dans ses fromageries françaises.

En tranches, en cubes, en sauce, à l’apéritif ou en raclette… Jamais les Français n’ont semblé autant apprécier les fromages que depuis le début de la crise sanitaire.

En témoigne le bond de 8,5 % en 2020 des ventes en grandes surfaces. Un succès symbolisé par l’explosion des fromages à raclette, dont les ventes ont été multipliées entre trois et quatre pendant les périodes de confinement et de couvre-feu. Pour ne pas louper le coche, la coopérative Sodiaal (Candia, Entremont…), qui réalise 30 % de son activité dans les fromages, soit 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires, met les bouchées doubles.

Le groupe, qui inaugure ce jeudi l’extension de 25 % de sa fromagerie de Saint-Flour (Cantal), prévoit d’investir 170 millions sur les cinq prochaines années dans ses 40 fromageries françaises. «Cela concerne aussi bien l’augmentation des capacités de production et l’évolution des emballages sur nos fromages du quotidien que nos filières d’appellation d’origine protégée (AOP)», précise Olivier

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici