La députée LREM Coralie Dubost agressée à Paris, une enquête ouverte

Élise Denjean
15h10, le 21 octobre 2021

Dans la nuit de mardi à mercredi, la députée La République en marche de l’Hérault, Coralie Dubost, a été agressée avec son conjoint à la sortie d’un restaurant parisien du 7e arrondissement de la capitale. Jeudi, la parlementaire a tenu à remercier les forces de l’ordre et le médecin, alors qu’une enquête a été ouverte.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de mardi à mercredi, à la sortie d’un restaurant du cossu 7e arrondissement de Paris. La députée La République en marche de l’Hérault, Coralie Dubost, et son conjoint ont été violentés par trois à quatre individus. Le couple a été amené au sol et lui a même été étranglé.

« Nous ne céderons rien à la violence »

Tout s’est passé très rapidement. Les agresseurs ont volé le sac à main de Coralie Dubost, la montre Rolex de son mari, d’une valeur de 12.000 euros, ainsi que son portefeuille contenant 2.000 euros en espèces et un badge d’accès à l’Assemblée nationale. Ils ont ensuite pris la fuite à pied. L’élue a été prise en charge par le médecin de l’Assemblée nationale. Une enquête a été ouverte mercredi pour vol avec violence en réunion.

Oui nous avons été agressés, comme, malheureusement, de trop nombreux français. Un grand merci aux forces de l’ordre et au médecin qui nous ont pris en charge, et qui font œuvre de professionnalisme au quotidien.

— Coralie Dubost (@CoDubost) October 21, 2021

« Un grand merci aux forces de l’ordre et au médecin qui nous ont pris en charge, et qui font œuvre de professionnalisme au quotidien », a tweeté Coralie Dubost, jeudi matin. « Un grand merci également aux messages de soutien. Dans l’épreuve, la solidarité et la sympathie importent bien plus que quelques messages faux et haineux. Mes pensées vont vers toutes les victimes de France. Mon action de femme, citoyenne et élue continuera de se mobiliser pour le droit à une vie paisible. Nous ne céderons rien à la violence, ni à la peur. »

Nous ne céderons rien à la violence

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici