Renault et Valeo s’allient dans le moteur de demain

Le constructeur et l’équipementier français vont produire à Cléon un moteur électrique sans terres rares.

Le nom de Valeo vient de s’ajouter à ceux des partenaires clés de Renault dans sa stratégie ambitieuse d’électrification. Les deux groupes français viennent d’annoncer qu’ils vont concevoir, développer et produire en France dans l’usine de Renault à Cléon (Seine-Maritime) un moteur électrique de nouvelle génération, dont les avantages sont nombreux. D’abord, comme les autres moteurs de la gamme électrique de Renault, ce nouveau modèle (200 kW) plus puissant que celui de l’actuelle Megane électrique (160 kW) et sans aimant permanent, ne contiendra pas de terres rares, ce qui évitera les risques environnementaux et géostratégiques. De plus, son volume sera réduit de 45 % et son coût de 30 %. Ce projet de moteur électrique compact «all in one» avait déjà été décrit cet été par Luca de Meo, le directeur général de Renault.

Le constructeur automobile a d’abord imaginé piloter l’architecture et la conception globale du moteur, avec les différentes briques technologiques du «rotor bobiné», et d’acquérir…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici